ECOQUARTIER 180 LOGEMENTS

La question de la densité urbaine est au cœur de la réflexion sur l’organisation spatiale de ce projet. La réponse tient dans un projet capable de créer un équilibre entre les exigences économiques , sociales et environnementales. L’Isle d’Abeau est une ville nouvelle. Par conséquent nous proposons l’implantation de 400 logements. Soit une répartition de 70 logements à l’hectare qui correspond à un développement urbain de densité moyenne propice aux sites «sub-urbain» tout en offrant un potentiel de développement suffisamment attractif pour des investisseurs.

L’organisation spatiale du projet privilégie un habitat groupé au detriment d’un urbanisme «étalé» trop consommateur de sol naturel. La répartition des 180 logements à partir de petits collectifs groupés permet d’optimiser le rapport au sol et de parvenir à une implantation urbaine capable de preserver 50 % du terrain naturel : une matrice pour une «ville nature». L’organisation spatiale vise à répartir de maniere équilibrée espaces bâtis et espaces naturels préservés.Les écosystèmes pénètrent à l’interieur du dispositif urbain, dans la continuité des liaisons douces existantes et de la campagne environnante

Le motif urbain (îlot+rue+place) est implanté de part et d’autre des espaces naturels préservés. L’opération se répète en suivant le mouvement tournant de la topographie en éperon : un urbanisme naturel. La répetition d’un motif permet d’élaborer un processus de développement urbain rationnel. Le projet obéit à une mécanique destinée à produire un ordre sensible capable d’interagir avec la topographie, les ecosystemes et le contexte urbain.

CONCOURS EUROPAN 10 – PREMIER PRIX

LIEU
L’ISLE D’ABEAU (38)

DATE
2011

PROGRAMME
ECOQUARTIER 180 LOGEMENTS

PARTENAIRES
ITF
IBSE

M.O.
ISERE HABITAT
SAFILAF

MISSION
PARTIELLE

SURFACE
12960 M2 SHAB

TRAVAUX H.T.
23 M€

, , , , , , ,

ECOQUARTIER 180 LOGEMENTS

, , , , , , ,

La question de la densité urbaine est au cœur de la réflexion sur l’organisation spatiale de ce projet. La réponse tient dans un projet capable de créer un équilibre entre les exigences économiques , sociales et environnementales. L’Isle d’Abeau est une ville nouvelle. Par conséquent nous proposons l’implantation de 400 logements. Soit une répartition de 70 logements à l’hectare qui correspond à un développement urbain de densité moyenne propice aux sites «sub-urbain» tout en offrant un potentiel de développement suffisamment attractif pour des investisseurs.

L’organisation spatiale du projet privilégie un habitat groupé au detriment d’un urbanisme «étalé» trop consommateur de sol naturel. La répartition des 180 logements à partir de petits collectifs groupés permet d’optimiser le rapport au sol et de parvenir à une implantation urbaine capable de preserver 50 % du terrain naturel : une matrice pour une «ville nature». L’organisation spatiale vise à répartir de maniere équilibrée espaces bâtis et espaces naturels préservés.Les écosystèmes pénètrent à l’interieur du dispositif urbain, dans la continuité des liaisons douces existantes et de la campagne environnante

Le motif urbain (îlot+rue+place) est implanté de part et d’autre des espaces naturels préservés. L’opération se répète en suivant le mouvement tournant de la topographie en éperon : un urbanisme naturel. La répetition d’un motif permet d’élaborer un processus de développement urbain rationnel. Le projet obéit à une mécanique destinée à produire un ordre sensible capable d’interagir avec la topographie, les ecosystemes et le contexte urbain.

CONCOURS EUROPAN 10 – PREMIER PRIX

LIEU
L’ISLE D’ABEAU (38)

DATE
2011

PROGRAMME
ECOQUARTIER 180 LOGEMENTS

PARTENAIRES
ITF
IBSE

M.O.
ISERE HABITAT
SAFILAF

MISSION
PARTIELLE

SURFACE
12960 M2 SHAB

TRAVAUX H.T.
23 M€